Lorsque des employés sont syndiqués, la convention collective prévoit habituellement que les litiges feront l’objet d’un grief et, à défaut de règlement, qu’un arbitre de grief sera nommé afin d’entendre les arguments des parties et de rendre jugement.

Il arrive également dans des entreprises où il n’y a pas de syndicat, que les parties souhaitent régler un litige rapidement afin d’éviter d’attendre un procès devant les tribunaux administratifs officiels car le procès pourrait se dérouler dans plus d’un an.

Avec plus de 15 ans d’expérience à titre de juriste et de plaideur, et grâce à diverses formations suivies en matière d’arbitrage en droit du travail, il m’est possible d’agir à titre d’arbitre de grief, d’entendre votre cause et de rendre jugement en respectant les règles de droit.