«Le pire des règlements vaut mieux que le meilleur des jugements».

On entend souvent cette expression. Mais pourquoi ?

Évidemment, il y a les frais d’avocats qui doivent être considérés, lesquels peuvent être très dispendieux, surtout lorsqu’il y a un délai d’attente de près de 2 ans avant la tenue du procès.

Mais il y a plus. Une fois le jugement rendu, il y a bien souvent un grand perdant et un grand gagnant. Et même si vous avez une énorme confiance en votre dossier, et même si votre avocat fait un excellent travail, il est possible que vous vous retrouviez dans les souliers du grand perdant.

Si au contraire vous acceptez d’amorcer un processus de médiation, vous avez la possibilité d’obtenir un règlement du litige rapidement, en limitant les frais d’avocat, et de faire des concessions qui vous apparaitront peut-être plus acceptables que ce qu’un jugement pourrait vous imposer.

Avec plus de 15 ans d’expérience à titre de juriste et de négociateur, et grâce à diverses formations suivies en lien avec la médiation civile et commerciale, il m’est possible d’agir à titre de médiateur afin de vous aider à trouver un compromis acceptable.